Nord-Pas de Calais - Créateurs d'horizons

Vue panoramique de la Grand'Place

Northern France Experience

Northern France Experience est une application qui permet à l’utilisateur de vivre une expérience touristique innovante et interactive. Elle propose des circuits touristiques géolocalisés sur-mesure, adaptés à leurs envies et au temps dont ils disposent. Au fur et à mesure de son parcours, il bénéficie de contenus à forte valeur ajoutée sur son portable. L’histoire d’un édifice, une anecdote sur une rue, l’intérieur d’un monument : grâce aux contenus textes, audios, photos et vidéos, le circuit devient vivant.

Euralille, l'Europe au cœur de la ville

Quel meilleur point de départ pour visiter la ville qu'Euralille et ses bâtiments futuristes … Cœur des nouveaux quartiers d'affaire, ici le métal et le verre ancrent la métropole dans sa dimension européenne. Ce nouvel îlot urbain, a été pensé à la fin des années 80. Il matérialise une transition à la fois économique et sociale qui le projette dans le XXIe siècle. Un espace de verre, d'acier,  où les tours enjambent la gare et flamboient littéralement à la tombée du jour. Un espace d'échange, de passage, à l'image du long viaduc du Corbusier qui survole littéralement le parc Matisse. Quand certains s'assoient sur l'herbe pour prendre l'air… D'autres pressent le pas pour prendre leur train. Deux mouvements contraires qui traversent l'esplanade et lui donnent ce tempo si particulier.

Gare Lille europe et batiments futuristes aux couleurs cuivrés
  • Le quartier euralille, avec la gare internationale Lille europe et le quartier d'affaire aux lignes futuristes
  • © Xavier Alphand

Autour de la Grand'Place, le rendez-vous lillois

C'est là que commence le mélange entre Lille la Parisienne et Lille la Flamande. On glisse doucement des immeubles haussmanniens aux façades prospères de la cité marchande. Dirigez-vous vers la place du Général de Gaulle - en demandant la Grand'Place - Entrez dans la Vieille Bourse. Un monde à part où bouquinistes, joueurs d'échec et danseurs de tango se partagent un espace infiniment beau. Faites une halte à l'une des terrasses des restaurants et des cafés . Vous verrez très vite que la fontaine centrale est le rendez-vous préféré des Lillois. Toujours sous l'œil vigilant de leur Déesse. Tout autour, faites du shopping, les boutiques sont chic et très chic … Et à deux pas, prenez les premières rues pavées plus sinueuses. Vous entrez dans le coeur ancien, historique, de la ville.

Bouquinistes dans la cour de la Vieille Bourse
  • La vieille bourse : l'accès peut s'y faire par la Grand'Place. C'est le lieu de rendez-vous des amateurs de vieux bouquins et de sérennité !
  • © Jean-Pierre DUPLAN
Dans la ville, chaque pas est un siècle. Chaque siècle vous conduit à un autre.

Le charme des rues pavées

Le Vieux-Lille avec ses dédales de rues pavées, ses petites places, ses passages est un des visages les plus attachants de la ville. Parcourez la magnifique rue de la Monnaie et son hospice Comtesse, grandiose. Remontez la rue de Gand, entièrement piétonnière l'été. Elle devient méditerranéenne quand toutes les terrasses sortent dans la rue. Faites le tour du parvis de la Treille et son étonnante cathédrale … Aux beaux jours, les pelouses et les terrasses des cafés sont prises d'assaut. Mais, même animé, l'endroit respire la quiétude. Découvrez le pourtour où se pressent des maisons hautes, étroites, aux façades colorées. Arrêtez-vous un instant sur l'un des petits ponts en bois… Vous êtes au cœur de la cité antique. Quand L'isle devient Lille…

Promeneurs, terrasse, ruelles pavées du Vieux-Lille
  • La Place aux oignons : pour flâner, boire un verre ou goûter la gastronomie régionale dans un estaminet du Vieux-Lille
  • © Samuel Dhote

Imaginons un instant le visage étonnant de Lille avec ses canaux qui courent à travers la ville. Les fossés qui entourent la Treille sont remplis d'eau... Les bateaux accostent devant le Palais de Justice actuel... Le Pont-Neuf surplombe la Basse-Deûle… Les quais ne deviendront des trottoirs qu'au début du XXe siècle seulement. Les derniers témoins encore visibles sont les canaux oubliés de la plaine de la Poterne et les magnifiques quais de Wault vers la citadelle. Les rues alentours sont désormais tranquilles loin de l'effervescence des bateliers. Héritage de cette double identité propre au Vieux-Lille, il règne entre les galeries d'Art et les bistrots de quartier un étroit partage de lieux de vie.

"Façades de maisons dans le Vieux Lille derrière la cathédrale Notre Dame de la Treille "
  • "Façades de maisons dans le Vieux Lille derrière la cathédrale Notre Dame de la Treille "
  • © Samuel Dhote

La citadelle, le poumon vert de Lille

La reine des citadelles de Vauban est un des monuments phare de Lille, symbole d'une ville désormais française. La coexistence entre sa fonction militaire et sa vocation d'espace public a toujours existé. Lieu de promenade, champs de foire, parc de loisirs, zoo… La citadelle est tout cela à la fois. Ajoutez les joggeurs, les familles en balades, les pique nique entre amis, les gaufres, les cornets de frites, les terrasses au bord de l'eau, les péniches qui passent ou restent à quai … Voilà en quelques mots, l'ambiance conviviale qui règne sur les bords de la Deûle et dans les allées du bois de Boulogne. La démolition du stade et la reconstruction de l'étonnant Pont Napoléon, unique en France, ont marqué le début des grands travaux de réaménagement de l'Esplanade.

La citadelle Vauban pour flâner ou faire du sport, le poumon vert lillois
  • La citadelle Vauban : poumon vert lillois, lieu de promenade en famille ou lieu de rendez-vous des joggeurs, tout le monde y trouve son compte !
  • © Samuel Dhote

Le long des grands boulevards

La citadelle de Lille est le point de départ idéal pour partir à la découverte de la ville de la seconde moitié du XIXe siècle. Très parisienne dans ses cinq grands boulevards plantés d'arbres, très nordiste dans le néo-régionalisme des façades. L'industrialisation est à son apogée. La ville a besoin de nouveaux espaces. Elle s'étend sur toute la partie Ouest. Les villages de Wazemmes, d'Esquermes, Moulins, et bien d'autres entrent dans le giron lillois. Les nouveaux quartiers sortent de terre. La place de la République met face à face le sublime Palais des Beaux-Arts, à visiter absolument, et l'imposante Préfecture. Deux emblèmes forts pour matérialiser ce nouveau pôle urbain dans la cartographie de Lille.  

Le Palais des Beaux-Arts sur la Place de la République
  • La Place de la République avec le Palais des Beaux-Arts (face à la Préfecture). Le Musée présente une riche collection d'art de l'Antiquité à nos jours
  • © Jean-Pierre Duplan

Les nouveaux quartiers sont bourgeois le long des boulevards, ouvriers, de côté de Wazemmes et de Moulins, estudiantins du côté de Saint-Michel et de Vauban. Il reste de cette géographie sociale des ambiances bien particulières aujourd'hui. Vauban et sa faculté catholique nous transportent outre-manche; Solférino-Massena, vit beaucoup la nuit; Wazemmes est un mélange à la fois populaire et bobo autour du marché mythique du dimanche; Saint-Michel, l'ancien quartier latin lillois, fait peau neuve. Il devient, à l'instar de l'avenue Jean Baptiste Lebas et de Saint Sauveur, un quartier branché. L'ancienne gare de marchandise est devenue un espace culturel où désormais, prendre un verre au St So est un must.

Cour de la Gare Saint-Sauveur, lieu culturel
  • Cour de l'ancienne garre de marchandises : Saint-Sauveur, devenu un lieu culturel très prisé des lillois
  • © Gare Saint Sauveur © OTCL Lille / Laurent Ghesquière

Le quartier Saint-Sauveur, symbole de renouveau

Le quartier Saint-Sauveur, autour de l'Hôtel de Ville, résume à lui seul l'histoire de Lille et ses métamorphoses. Chaque pas est un siècle. Chaque siècle vous conduit à un autre. La Noble Tour, dernier bastion médiéval, frôle les boulevards périphériques. L'Hermitage Gantois, joyaux du XVIIe, fait face aux logements typiques des années 60. La flamboyante Porte de Paris est aux pieds du colossal hôtel de Ville et son emblématique beffroi des années 30. Le début d'une longue transformation où les maisons ouvrières laissent la place aux grands ensembles. Une mue qui se poursuit aujourd'hui encore. La friche industrielle laissée par la fermeture de la gare Saint Sauveur est devenue un espace culturel. Un quartier résidentiel y verra le jour d'ici à fin du XXIe siècle.

Beffroi et hôtel de ville
  • Le beffroi de l'Hôtel de Ville est classé à l'UNESCO. Prenez de la hauteur (104 m) en le visitant ; la vue est à couper le souffle !
  • © Rémi Vimont

La Vieille Bourse

Survolez la Vieille Bourse en drône et découvrez son histoire, ses anecdotes à travers le témoignage d'une passionnée d'histoire...
Vous découvrirez un monde à part où bouquinistes, joueurs d'échec et danseurs de tango se partagent un espace infiniment beau.