Nord-Pas de Calais - Créateurs d'horizons

Sac en cuir marron clair, en toile de fond des fleurs  colorées en papier

Optez pour l’aventure Braderie !

Pendant 2 jours non-stop, les pendules de Lille tournent au rythme Braderie, la ville se métamorphose en un énorme « marché aux puces » où les cultures se croisent et se restaurent de la même traditionnelle « Moule-frites ». Les animations, nombreuses et variées accompagnent l’évènement (semi-marathon le samedi matin, concerts, manèges…). Arpentez les kilomètres de rues dans un joyeux bain de foule où bradeux, chineurs et visiteurs se côtoient. L’ambiance est à la fête et vous incite à vivre pleinement "votre braderie" !

Stands de la braderie la nuit
  • La braderie la nuit
  • © Anaîs Gadeau

Les coureurs ne bradent pas les kilomètres

A vos marques ! Dans les starting-blocks, les sportifs sont fin prêts pour le semi-marathon international de Lille Métropole et se préparent à ouvrir le bal des festivités de ce weekend incontournable. Certains se déguisent et mêlent l’humour à la course, cependant celle-ci reste une épreuve physique. Des pitreries pour amuser la galerie ou un bon stratège pour avoir sa photo pleine page dans le canard régional, qui sait ? Le coup d’envoi officiel est donné, les coureurs élancent leurs foulées et arpentent les rues de cette ville transformée en un gigantesque marché à ciel ouvert pendant que les visiteurs, eux, sont venus faire leurs affaires. Ca grouille de partout, deux millions de personnes en deux jours de folie, l’ambiance est garantie !

Deux adultes déguisés en cocq et crocodile après le semi-marthon
  • Cocq et crocodile ont franchi la ligne d'arrivée
  • © B. Vendeville

Chacun son « style », chacun son quartier !

Les rues de Lille deviennent quasi-piétonnes et se sectorisent en quartiers à thème. Ainsi, les sportifs se donnent rendez-vous à l’Hôtel de ville, Saint-Sauveur pour le départ des courses. Les adeptes des antiquaires trouvent leur bonheur Boulevard Jean-Baptiste Lebas. A ceux qui préfèrent la brocante de bibelots, meubles, vaisselle, collections…la façade de l’esplanade, le long de la Deûle est plus appropriée. Les férus de manèges s’en donnent à cœur joie à la foire sur le Champs de Mars. Dans le Vieux-Lille, les boutiques chics affichent leurs petits prix et les maisons vident leur grenier. Puis au « Quartier des Arts » , Porte de Roubaix et Opéra, les so-british apprécient l’accent mais surtout les tasses à thé anciennes que nos amis anglais viennent vendre pour l’occasion.

Un phonogramme en gros plan sur un stand de la braderie
  • Stand musical
  • © A. Vendeville
plat de moules au restaurant
  • Les moules sont servies
  • © Office de tourisme de Lille

Le point d’orgue : la moule-frites

La pause « moules-frites » est l’étape obligée, à chaque coin de rue, elles sont servies avec un verre de bière.