Nord-Pas de Calais - Créateurs d'horizons

Détail d'une façade Art Déco (formes géométriques, béthon lisse, bichrome) de maison béthunoise

L'Art Déco autour du Louvre-Lens

En plus d'être une mine de trésors culturels, le bassin minier regorge d'ouvrages architecturaux inspirés par l'Art Déco à commencer par Lens. Sa gare, inaugurée en 1927, ressemble à s'y méprendre à un train où la tour représente une cheminée et les arcades les roues. Prenez le train, le vrai cette fois-ci, et direction Béthune dont la Grand'Place jouit d'une architecture remarquable: les façaces Art déco en béton côtoient les briques rouges du Nord et font face au beffroi de la ville, d'inspiration médiévale. Un patchwork de couleurs qui font de Béthune un musée à ciel ouvert. A Bruay, se trouve l'unique piscine Art Deco ouverte en France. Comme la gare de Lens qui reprend la forme d'un train, la piscine de Bruay représente...un paquebot ! Une mise en abyme pour plonger dans l'(art dec)eau.

La gare Art Deco de Lens, en forme de locomotive, sous un ciel bleu
  • Embarquement immédiat, la locomotive Art Deco est arrivée en gare de Lens.
  • © Samuel Dhote

De Lille à Tourcoing en passant par Croix et Roubaix

Souvent cantonnée à ses briques rouges, la métropole lilloise regorge pourtant de nombreux trésors résolument Art Deco. Le beffroi de Lille, juxtaposée à la mairie, est un exemple probant qui impressionne tant par ses détails que par sa hauteur. Perdez-vous dans le Vieux-Lille et observez les détails Art Deco des bâtiments comme l'ancien restaurant l'Huitrière. Autre exemple, à Roubaix, où une étonnante piscine Art Deco, reconvertie en musée vous attend. Sur les grands boulevards, de nombreuses villas conservent des traces de l'architecture Art Deco, vestiges de la glorieuse époque du textile de Tourcoing et de Croix où se situe justement la villa Cavrois, oeuvre emblématique de l'Art Deco aussi bien par son architecture que par son mobilier. Bienvenue dans la métropole lilloise, version 1930 !

Vue contre-plongée de la mairie de Lille et de son beffroi, à gauche, par temps ensoleillé
  • L'utilisation de béton pour la construction de l'hôtel de ville de Lille et de son beffroi est une marque de fabrique de l'Art Deco
  • © Rémi Vimont

L'art Déco à la côte

La Côte d'Opale est un lieu de villégiature idéal pour passer du bon temps. Les industriels des années 20 l'ont bien compris et ont construit de nombreuses résidences pour s'y rendre à l'occasion des vacances. Ces villas s'inspirent de l'Art Deco, mouvance de l'époque. Aujourd'hui, ces demeures aux façades épurées brillent de mille feux le long de la digue de Malo, sous le soleil de Dunkerque. Au Touquet, appelé la Perle de la Côte d'Opale, se trouve l'hôtel Westminster, un palace construit dans les années 30 qui reprend les codes de l'Art Deco. Son architecture des Années Folles laisse pantois et garde encore les traces de son époque avec notamment ses ascenseurs en bois. Partez à la recherche des demeures Art Deco dans le quarter chic de la ville, pour une balade à travers le temps.

Façade d'une villa Art Déco, caractérisée par son béton lisse et épuré
  • Le Touquet comporte de nombreuses demeures Art Deco
  • © Mylène Fargeot
Les incoutournables de l'Art Deco
La piscine Art Deco de Bruay-la-Buissière

Lieu emblématique de l'histoire des mines, la piscine Art Deco de Bruay a été inaugurée à l'instauration des congés payés, en 1936. Une baignade dans un joyau architectural au cœur du parc Roger Salengro.