Nord-Pas de Calais - Créateurs d'horizons

Le Louvre-Lens sous un ciel menaçant

Une architecture réputée discrète

L’architecture du Louvre-Lens est un modèle d’humilité. Pas de formes alambiquées mais des lignes de fuite nettes, une hauteur sous plafond limitée à six mètres et une peau qui alterne aluminium et verre. Même les quatre entrées font preuve d’une rare discrétion. L’intérieur n’échappe pas à la règle. On a privilégié les volumes, les baies vitrées, le béton lissé au sol et les espaces décloisonnés – la galerie du Temps est un corridor de 120 mètres de long sur 25 de large. La seule note de rondeur se trouve dans les bulles qui créent des espaces d’intimité pour les visiteurs.

Vue de l'intérieur du Louvre Lens
  • Le style épuré permet de créer des espaces agréables et lumineux
  • © Nord Tourisme

Le vert domine

Au Louvre-Lens, la visite commence à l’extérieur. Catherine Mosbach s’est inspirée des parcs imaginés au 16e siècle par Le Nôtre pour penser les proches contours du musée. On retient le grand bassin dans lequel se reflètent les parois du musée, et les bosquets propices à la déambulation. L’architecte paysager disposait en réalité d’une feuille blanche de… 20 hectares. Elle y a dessiné 6000 arbres, 26 000 arbustes et près de 7000 vivaces. A la pointe ouest du parc, une forêt de bouleaux, de chênes et de sureaux ont habillé les lieux. Au Louvre-Lens, le paysage change en fonction des saisons. Les cerisiers et les rosiers sont les meilleurs des baromètres.

Groupe d'étudiants assis sur une butte, en face du Louvre Lens
  • Une visite des parcs du Louvre-Lens permet d'observer le musée sous un autre angle
  • © Lightmotiv, Sébastien Jarry

L’Equerre d’argent grâce au Louvre-Lens

Kazuo Sejima et Ryue Nishizawa signent avec le Louvre-Lens l’une de leurs plus remarquables réalisations. Après avoir obtenu le Prix Pritzker en 2010 pour l’ensemble de leur carrière (Musée d’art contemporain de New York, bâtiment Christian Dior à Tokyo), les deux architectes de Sanaa ont reçu en 2013 l’Equerre d’argent. Le trophée vient récompenser leur travail sur l’ambiance, les reflets et la maîtrise de la lumière du musée lensois.

Vue sur l'entrée du Louvre-Lens
  • Le jeu de lumières et de reflets est une oeuvre à part entière
  • © Lightmotiv, Jean Miaille

Pour plus d'information

Musée du Louvre-Lens
99 rue Paul Bert
62 300 Lens
Tél. : 03 21 18 62 62
info@louvrelens.fr