Nord-Pas de Calais - Créateurs d'horizons

Terrasse ensoilleillée du café "l'écart" avec des jeunes cyclistes

A la découverte des rues du vieux-Lille

Si les pavés du Nord ont fait la légende de Paris-Roubaix, une promenade plus paisible vous attend dans le Vieux-Lille. Une façon agréable de découvrir les rues, les petites places, les passages qui font le charme de la ville d'aujourd'hui. Nez au vent, de la rue Grand Chaussée à la rue de la Monnaie, c'est une suite ininterrompue de façades magnifiques des XVII et XVIIIe siècles et d'enseignes prestigieuses. Deux arrêts s'imposent : devant l'Huîtrière, magnifique édifice art déco, l'autre devant l'Hospice Comtesse et son îlot. Un des endroits les plus beaux du Lille. Prenez la rue Pétérinck et ses anciennes maisons de tisserands jusqu'à la petite place aux Oignons que vous allez adorer. Faites le tour de la Treille, les maisons colorées avec leur pont de bois vont vous surprendre.

Terrasse de l'estaminet aux Vieux de La Vieille, place aux Oignons, dans le vieux-Lille
  • La place aux Oignons, dans le Vieux-Lille
  • © Samuel Dhote

N'hésitez pas à prendre les toutes petites rues du quartier de la Treille, la rue Doudin, la rue Jean Jacques Rousseau, l'étroite rue Coquerez… Puis traversez la rue Royale et ses hôtels particuliers pour découvrir la terrasse de l'église Sainte Catherine, un endroit charmant. Le souvenir des anciens canaux n'est pas loin. L'eau qui coure dans la vieille ville a tracé une architecture encore visible et laissé des noms évocateurs. Prenez l'étroite et magnifique rue de la Halloterie qu'on devine à peine. Poursuivez rue de la Baignerie et prenez la rue du Quai. Vous êtes arrivé sur les quais de Wault. Un endroit à part, qui évoque les traits d'un Lille ancien où les péniches s'amarraient ici à vos pieds. À peine un coup de pédale et vous êtes à la Citadelle.

Terrasse du Vieux-Lille située à l'angle d'une rue commerçante
  • "Une promenade en vélo dans le Vieux-Lille permet de découvrir tout le charme du quartier"
  • © Xavier Alphand

Au fil de l'eau autour de la Citadelle

La citadelle est un endroit idéal pour se promener en vélo. Les pistes cyclables et les allées plantées d'arbres vous permettent d'en faire le tour de façon agréable. Il n'y a pas mieux pour découvrir les éléments de défenses imaginés par Vauban et surtout profiter d'un espace naturel extraordinaire. Rien ne dérangera les hérons aux bords de l'eau ou les moutons de Soay en haut des remparts. Et si deux grandes cornes dépassent des herbes hautes… Pas de panique. Un impressionnant mais paisible taureau irlandais participe à l'entretien naturel des espaces verts. Un endroit à ne pas manquer : longer le bord de l'eau par l'avenue ombragée Mathias Delobel. Prenez le pont Ory et suivez le sentier du Bois. Vous arrivez au pittoresque Quai Géry Legrand et ses péniches amarrées.

Vue sur le parc de la Citadelle de Lille avec des promeneurs et des coureurs
  • La tranquilité du parc de la Citadelle s'offre à vous
  • © Samuel Dhote

Promenades sur les grands boulevards

Les grands boulevards bordés d'arbres vous donneront l'impression de vous promener dans un autre siècle. Ils naissent de l'extension de la ville à partir de la seconde moitié du XIXe et témoignent de l'architecture bourgeoise de l'époque. Différence majeure avec leurs homologues parisiens, l'attachement des lillois à la maison individuelle. Les façades qui se succèdent en témoignent. Chacune d'elles développe un ornement qui lui est propre. Elles nous offrent aujourd'hui une promenade passionnante dans l'architecture de la Belle Epoque. Symboliquement, ils forment une sorte de pentagone qui trace un circuit idéal pour visiter des monuments et des visages différents de Lille. Tous ces boulevards sont en voie cyclable à double sens, partagé avec le couloir bus.

Vue contre plongée du beffroi de la mairie de Lille, par temps ensoleillé
  • Le beffroi de la mairie de Lille, le plus haut d'Europe, à proximité des grands boulevards
  • © Rémi Vimont

Prenez le Bd de la Liberté pour d'admirer en passant la place de la République et le Musée des Beaux-Arts. Tout au bout, la Porte et rue de Paris concentrent des monuments incontournables de Lille (le beffroi, l'hospice Gantois, la noble Tour …). En perspective, le Bd Jean Baptiste Lebas et son parc central. En suivant les Bd Victor Hugo et Montebello vous longez les quartiers de Wazemmes et Moulins qui ont gardé leur âme populaire. La cité philanthropique, les dernières courées, les halles… Sont autant de témoins à découvrir. Enfin, dernière ligne droite, le boulevard Vauban et l'incroyable université catholique. Une vision d'Oxford ou de Poudlard, c'est au choix. Dernier arrêt , juste avant de rejoindre la Citadelle, faites une halte dans le délicieux jardin Vauban.

Vue sur la porte de Paris, arc de triomphe imposant disposé au centre d'un rond point
  • L'impressionnante Porte de Paris
  • © Michel Legay

Achevée en 1692, elle est classée monument historique en 1875